Brigitte et Emmanuel Macron se rendront au Fort de Brégançon ce week-end du 1er août pour prendre quelques jours de vacances. La Première dame, dont ce n’est pas le premier séjour dans la propriété présidentielle, devrait tenté d’éviter quelques impairs commis par le passé.

Une pause bien méritée. Après un dernier conseil des ministres, qui se tiendra à l’Elysée le mercredi 29 juillet, Brigitte et Emmanuel Macron devraient prendre la route des vacances, destination le Fort de Brégançon situé dans le département du Var. Tous les ministres ont été invités à profiter de quelques jours de vacances en France ou dans l’espace Schengen, crise sanitaire oblige. En choisissant le Sud, le président de la République montre l’exemple. Un séjour estival qui devrait être largement commenté dans la presse et suivi par de nombreux curieux.

Pour la Première dame, pas question de faire des vagues cette année. Celle qui cultive la discrétion, devrait tout faire pour éviter d’attirer l’attention et les objectifs des photographes. Mais ce n’est pas chose aisée. Brigitte Macron devra-t-elle donc abandonner l’idée de voguer à toute vitesse sur la mer à bord d’un jet ski, gilet de sauvetage sur le dos et cheveux au vent comme en 2018 ? Restera-t-elle tranquillement au bord de la piscine construite à grands frais à la demande de son mari pour éviter d’être prise en photo en maillot de bain par les papparrazis comme lors de cette séance de bronzette en contre-bas du fort l’année suivante ?

Entre bains de foule et virées en mer

Entre farniente et sport, la Première dame devrait néanmoins continuer à profiter de quelques sorties à vélo, histoire de garder la forme, et ainsi partir à la rencontre des Français. Mais attention, les selfies et autres accolades sont à proscrire alors que la crise sanitaire continue de paralyser le pays. Et si elle préfère s’isoler en mer, loin de l’agitation de Bormes-les-Mimosas, le bateau pourrait être une bonne option, mais gare aux petits accidents ! L’été dernier, Brigitte Macron était photographiée avec une attelle au bras après une virée en bateau qui avait réveillé une douleur à l’épaule. Une chose est sûre, la Première dame aura beau tenter de jouer la carte de la discrétion cette année, il est certain que les moindres de ses faits et gestes seront largement commentés dans la presse.

Selon l’entourage de Brigitte Macron, le programme estival de la Première dame sera sensiblement le même que les années précédentes : balades et sorties culturelles dans l’arrière-pays. Pour l’heure, une seule apparition publique est à l’étude pour la commémoration de la libération de Bormes-les-Mimosas.
L’Elysée insiste sur le caractère privé de ces vacances : comme chaque année, la Première dame devrait également recevoir ses enfants et ses petits-enfants dans l’intimité du Fort de Brégançon.