Pourquoi la chanson « Corona Song » diffusée par Renaud, le mercredi 8 juillet, a suscité un tollé aussi bien dans la presse et dans les réseaux sociaux ?

Le célèbre chanteur qui était entré en hibernation depuis près de dix années, s’est, en effet, fait laminer par de nombreux internautes et par quelques journalistes car il s’est empêtré dans des sujets faisant l’objet d’une polémique qui dépasse et de loin le domaine artistique.

Cherchant, selon toute vraisemblance, à témoigner de sa solidarité, à l’exemple de ses congénères du show bizz qui ont dédié plusieurs morceaux musicaux à la gloire de ceux qui se sont mobilisés et se sont dépensés, au risque de leur vie, pour venir en aide aux malades de la Covid-19, Renaud a peut-être abordé des thèmes qui fâchent.

Le chanteur qui a semblé en émoi devant les dégâts causés par l’épidémie de coronavirus sur notre vécu quotidien, à commencer par les conséquences subis par nous tous, faut-il le rappeler, a, dans sa chanson « Corona Song », abordé les affres du confinement qui nous a fait prendre conscience de la préciosité de la liberté.

Il a peut-être eu le tort de s’attaquer aux chaînes de télévisions et aux journalistes qui nous ont bien accompagnés durant cette période laborieuse et pesante pour nous tous; mais en s’attaquant à un sujet aussi polémique que celui du professeur Raoult, il aura touché des lignes rouges face auxquelles un débat suspect se déroule depuis plusieurs mois renvoyant vers une guerre d’intérêt entre Lobbys pharmaceutiques qui nous dépasse tous et, surtout, outrepasse et dépasse le monde artistique.

Peu importe qu’il ait tort ou non, on retiendra que la chanson « Corona Song » correspond musicalement parlant au style traditionnellement militantiste et artistique de Renaud, même si certains se sont contentés de critiquer sa « voix rauque » dans la chanson produite.

La chanson de Renaud a eu surtout le malheur de se placer en interstice, à bon ou mauvais escient, au cœur d’une guerre entre laboratoires pharmaceutiques sur fond du Coronavirus, si l’on se réfère aux attaques dont a été victime le professeur Raoult sur la question de son remède basé sur la chloroquine, peu importe son efficacité scientifiquement parlant ou non.

Mais, qui nous qui adorons la musique et les valeurs et tout le bonheur qu’elle apporte, nous retiendrons, quand même, que dans ce répertoire, Renaud a été fidèle à lui-même, lui qui a toujours été un chanteur engagé et sensible aux difficultés de ceux qui endurent les affres de la vie, Coronavirus ou non.

Nous retiendrons, advienne que pourra que, nonobstant les considérations politiques dont on a cure, elle est un nouveau témoignage solidaire à ceux qui nous aidés et accompagnés durant cette période de confinement et de douleur.