La série « Grey’s anatomy » se met en mode COVID-19

La prochaine saison de la fameuse série américaine « Grey’s Anatomy », dans sa 17ème édition, promet d’être palpitante tant elle est adaptée à la conjoncture actuelle. Ses promoteurs comptent y intégrer, en effet, la crise pandémique née de la propagation du Coronavirus dont le principal théâtre d’action sont le établissements hospitaliers.

Et s’agissant d’une série qui raconte les aventures des médecins et des blouses blanches en milieu hospitalier, son déroulement aux États Unis d’Amérique, la rendra encore plus passionnante, car survenant dans le pays qui étrenne, malheureusement, la première place mondiale en termes de morts et des cas d’infection au COVID-19.

Les promoteurs de la série sont déterminés à poursuivre l’aventure. Il en est ainsi de la chaîne ABC qui entend continuer à engranger les profits de ce télé feuilleton qui draine des millions de téléspectateurs de par le monde.

C’est dans cette optique que KristnVernon a annoncé l’introduction de la crise du Coronavirus dans la prochaine édition de « Grey’s Anatomy ». « Nous allons évoquer cette pandémie, c’est évident », a-t-elle dit lors d’une conférence organisée par la Télévision Academy, avant d’ajouter « On ne peut pas être une série médicale diffusée depuis des années et ne pas raconter l’histoire médicale de nos vies ».

Et déjà les têtes d’affiche de la série ont donné leur accord pour continuer à jouer le rôle qui leur est imparti, à commencer par Ellen Pompeo qui y incarne le rôle du docteure Meredith Grey. Les motivations de cette actrice, la mieux payée dans la série, sont strictement financières. Elle n’a pas hésité à l’assumer en affirmant que, pour elle, « un foyer sain est plus important qu’une carrière ».

C’est aussi le cas de Richard Floyd alias Docteur Cormac Hayes, Anthony Hill qui y joue le rôle du Doc Winston Ndugu qui viennent de signer un contrat de 3 ans en tant qu’acteurs dans la série.

Trois autres vétérans de la série on en fait autant. Il s’agit de Camilla Luddington alias Dr Joe Karel, Kevin McKidd plus connu sous le nom du Dr Owen Hunt et Kim Raver qui correspond dans la série au Dr Altman.

Si la série promet d’être passionnante, elle ne manquera de réveiller, cependant, chez une catégorie de téléspectateurs des sentiments douloureux parmi ceux qui ont enduré les affres de la maladie ou parmi ceux qui ont perdu des etres qui leur sont chers.