D’après les informations d’une journaliste espagnole, Juan Carlos se serait exilé à Abou Dabi avec une maîtresse rencontrée en 1976. Loin du scandale, ils logeraient dans une suite à plus de 10 000 euros la nuit.

Le 3 août dernier, Juan Carlos a décidé de quitter l’Espagne alors qu’un scandale a explosé. L’ancien monarque est au centre d’une affaire de corruption, et pour cause il aurait reçu 100 millions de dollars de commissions sur un compte suisse au nom d’une fondation panaméenne appartenant à la monarchie d’Arabie Saoudite, alors qu’il était encore roi, en août 2008. Alors qu’il se fait évidemment très discret, Juan Carlos aurait été aperçu à Abou Dhabi en charmante compagnie.

Le roi déchu de 82 ans serait à Abou Dabi avec une vieille maîtresse dans une suite présidentielle à plus de 10 000 euros la nuit. La journaliste Pilar Eyre a assuré dans le magazine Lecturas, dont des extraits ont été relayés par le Daily Mail, que que l’ex-roi et sa femme Sofia n’avaient pas partagé le même lit chambre depuis qu’elle l’avait attrapé avec une autre femme lors d’un voyage en 1976. C’est avec cette femme qu’il vivrait reclus loin des polémiques. « Le roi n’est pas seul puisque sa fidèle amie depuis 40 ans est avec lui. Cette femme est la personne qui lui pardonne tout, l’accompagne et le réconforte, » a-t-elle noté.


Vers une officialisation ?

Toujours d’après la journaliste Pilar Eyre, Juan Carlos pourrait officialiser son histoire d’amour avec sa maîtresse, aussi qualifiée d' »amour de [sa] vie ». « Juan Carlos, qui a été si courageux à d’autres occasions, devrait se montrer publiquement avec elle. Il le lui doit à elle mais aussi au peuple espagnol, » a-t-elle précisé dans son article tout en prenant soin de ne jamais nommer cette femme dont l’identité n’a jamais fuité.