Kanye West annonce pêle-mêle le lancement de sa première réunion de campagne aux présidentielles et d’un nouvel album.

Décidément, la vie tumultueuse du rappeur Kanye commence à donner le tournis à ses fans qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Déterminé à honorer, en apparence, son serment l’engageant à postuler aux prochaines présidentielles américaines de novembre 2020, l’artiste américain Kanye West devait organiser, le dimanche 19 juillet 2019, sa première réunion de campagne en vue de ces échéances électorales majeures aux États Unis.

Le mari de la célèbre vedette des émissions de télé-réalité, Kim Kardashian, a, dans cette même lancée, annoncé, le samedi dernier dans un Tweet aussitôt supprimé, la parution d’un nouvel album intitulé « Donda », à la mémoire de sa mère décédée en 2007.

Les connaisseurs du caractère de la célébrité du rap américain s’attendent, néanmoins, à ce que cet album ne paraisse pas avant la fin de l’été, mais se demandent si l’annonce de ce dernier ne serait qu’un stratagème dûment pensé par ses collaborateurs pour consolider sa campagne électorale.

D’autres pensent que c’est le contraire en supputant sur son intention délibérée de construire de la pub autour de cet album à travers sa candidature aux présidentielles américaines à des fins foncièrement commerciales et pour redorer son image largement écornée par son « tempérament imprévisible » comme l’a reconnue récemment sa femme.

Kanye West souffre, en effet, d’importants problèmes psychiques et serait, selon la rumeur qui enfle autour de lui, un « maniaco-dépressif marqué par un dédoublement de la personnalité » redondant.

Nul doute que ce trait de caractère singulier à cet artiste de renom donnera lieu à  de nouveaux rebondissements et peut-être à des retournements de situation que nous nous évertuerons de suivre.