Kim Kardashian, Kanye West : Y-a-il des raisons d’espérer un sauvetage in extremis de leur mariage ?

En partageant une vidéo où ses enfants semblent heureux de voir leur père et leur mère donnant l’apparence de s’être « réconciliés », en même qu’une autre vidéo où il est en pleine hilarité devant une voiture conduite par Kim Kardashian, le rappeur américain Kanye West a voulu témoigner du retour du célèbre couple à la normale.

Parti en vacances en République Dominicaine dans un ultime geste de sauver leur relation gravement mise à rude épreuve ces derniers mois en raison du caractère intempestif et versatile du fameux rappeur, le couple mythique a donné de nouveaux espoirs de voir leur union se rétablir.

Il faut dire que l’entrée en lice de Kanye West dans la course des présidentielles américaines de novembre 2020, ses sorties médiatiques très critiques contre la vedette de la télé-réalité, et contre le clan Kardashian, ainsi que sa propension, que d’aucun ont jugé exagérée, à étaler le « linge sale familial » sur les réseaux sociaux, ont porté un coup dur à leur relation conjugale.

Jusqu’à la deuxième moitié de juillet 2020, la rumeur disait que le couple était en train de voler en éclats et les perspectives du divorce s’amoncellaient et se précisaient.

Et véritable surprise, c’est Kim Kardashian qui s’était présentée dans la résidence des Kanye West au Wyoming pour tenter, dans un dernier effort, de sauver leur liaison. Et il semble bien qu’elle ait réussi attendrir le chanteur américain et à le ramener à de meilleures dispositions.

Disons-le tout net, c’est à un véritable exercice thérapeutique auquel s’est livrée Kim Kardashian pour calmer les ardeurs de son mari est sujet à des crises psychiques chroniques.

Mieux encore, Kim Kardashian qui s’était montrée très mitigée, voir hostile, à la candidature de son mari aux présidentielles américaines, a annoncé, dans un geste de bonne volonté, son intention de soutenir la candidature de son mari, mais à condition qu’il sursoit à l’échéance de cette année pour mieux se préparer aux joutes présidentielles de 2024.

Cette position est révélatrice des intentions de Kim Kardashian qui, à travers cette posture, cherche à amener son époux à renoncer la course à la magistrature suprême des États Unis, cette année, compte tenu des risques qu’une telle ambition fera peser sur son équilibre psychique, et, par voie de conséquence, sur leur couple.