Victime d’un AVC, la star du cinéma français avait été évacué en urgence, l’année dernière, dans la nuit du 10 au 11 juillet 2019, vers l’hôpital Pitié-Salpêtriére, où il avait été opéré et placé en soins intensifs.

Au cours de ce mois de juillet 2020, soit plus ou moins une année après la première alerte, l’état de santé d’Alain Delon a suscité de nouvelles frayeurs étant donné qu’il a été transféré en extrême urgence de sa retraite au Loiret, après de nouvelles complications cardio-cérébrales, semble-t-il, vers une clinique en Suisse où il suit sa période de convalescence, affirme son fils Anthony, mais non sans éveiller une énorme inquiétude parmi son entourage et son public.
Une telle inquiétude se voit d’ailleurs chez ces deux fils, Anthony et son demi-frère Alain-Fabien, qui ont multiplié les sorties sur les réseaux sociaux comme pour rassurer l’opinion publique française qui adule cette icône du cinéma français.

A l’âge de 85 ans, le célèbre acteur français de notoriété internationale, paraît vraiment mal en point. Physiquement, la photo d’Alain Delon publiée, il y a quelques mois, par son fils Alain-Fabien, issu de son mariage avec Rosalie van Breemen, sur les réseaux sociaux, au lieu de rassurer, a semé le doute au sein du public français tant les traits de son visage laissaient apparaître un homme mal en point et très fatigué.

Sa proche famille étant de plus en plus soudée autour de lui durant cette rude épreuve, après une période de vache maigre dans ses relations avec Anthony, Alain Delon vient d’être propulsé, malgré lui, dans une vieille – nouvelle histoire en rapport avec , issu d’une liaison du fameux tombeur de ces dames avec la chanteuse allemande Nico, membre du groupe « The Velvet Underground », décédée en 1988 après un accident de vélo.

Âgé maintenant de 58 ans, Aaaron Christian Boulogne, du nom du beau-père d’Alain Delon, le mari d’Edith, mère de ce dernier, n’a jamais été reconnu par l’acteur de renommée, considérant qu’il n’a passé qu’une seule nuit avec sa mère biologique.

Il ne doit sa proximité avec la famille de l’acteur que grâce à la maman de l’acteur français qui l’avait accueilli et entretenu contre l’avis de son fils.

Ari, comme pour exacerber la polémique dans un contexte de maladie de la star française, a relancé la publicité autour de son  livre titré « L’amour n’oublie jamais », aux éditions Pauvert, où il avait raconté sa vie tumultueuse marquée par son addiction à la drogue qu’il dit avoir hérité de sa mère, toxicomane réputée de son vivant.

Dans cet ouvrage, Ari avait surtout insinué que sa vie malheureuse et sa descente aux enfers, après le décès accidentel de sa mère, est dû au désintérêt de son père et à son refus de le reconnaître en tant que fils légitime.

Nul doute que la relance de cette polémique au moment où Alain Delon est dans une passe très difficile au plan santé, est un préalable à un futur bras-de-fer qui l’opposerait avec son père, peut-être même au niveau de la justice, dans l’espoir de bénéficier des droits d’héritage. 

Qui vivra verra !!!