Lady Gaga, victime d’une vieille agressions sexuelle, qui gâche sa vie

Les histoires de viol et d’agressions sexuelles dont ont été victimes de chanteuses vedettes se répètent ces derniers temps et se ressemblent.

Après Mariah Carey qui a été victime d’abus sexuels par plusieurs hommes alors qu’elle était encore enfant, voila que Lady Gaga nous apprend, à travers une interview accordée à Zone Lowe, qu’elle vit un traumatisme qui dure depuis plusieurs années après qu’elle ait victime de sévices sexuels. Un acte odieux qui a laissé ses traces sur elle, psychiquement parlant, et qu’elle tente non sans beaucoup de mal de transcender pour se libérer de ses conséquences néfastes sur sa santé mentale.

Évoquant son traitement par des substances anti-psychotiques, la grande vedette britannique a confié qu’elle a écrit la chanson Chromatica en référence aux médicament qu’elle prend pour surmonter l’angoisse et le stress qui la pourchassent depuis cet événement douloureux.

Elle n’a pas hésité à se confier, à ce propos, à Oprah Winfrey en lui décrivant les pics de crise qu’elle endure dans tout son corps qui reproduit les mêmes sensations de douleur intense chaque fois que le souvenir du viol ressuscite. Et de reconnaître qu’elle sait qu’elle a des troubles mentaux.

En attendant, Lady Gaga s’investit entièrement dans sa carrière musicale. Elle va ainsi se produire, le 30 août 2020, dans la cérémonie de MTV Awards en compagnie d’Ariana Grande, dans l’arène de Brooklyn.

Lady Gaga y est nominée au même titre qu’Ariana Grande, retenues pour leur grand succès dans le duetto « Rain on me », une chanson exceptionnelle qui a battu tous les records puisqu’elle compte pas moins de 164 millions de vue sur YouTube.

De surcroît, elle y est prétendante aux prix de l’artiste de l’année et comme meilleure performance de la quarantaine.