Après trois semaines de plaidoiries et d’audition des témoins, la Haute Cour de Londres a mis en délibéré le dossier de la plainte déposée par Johnny Depp contre le tabloïd londonien « The Sun », en attendant le mois de janvier 2021 pour se prononcer sur cette affaire.

Ce procès de tous les scandales, a été surtout marqué par les échanges époustouflants entre Johnny Depp et son ex-femme, Amber Heard, où tous les coups ont été permis.

Cette épreuve a été éprouvante pour la star du film « Pirates des Caraïbes » qui a vu le déballage en public de sa vie intime avec Amber Heard et les accusations effrénées de cette dernière le taxant de drogué pathétique porté sur la violence. C’est qui l’a, sans doute, amené à envisager, cette fois-ci, à intenter un procès contre son ancienne épouse pour diffamation et calomnie, afin de réparer les dégâts causés par les charges violentes qu’elle lui a assénés en étant conscient, qu’en l’absence de réaction, il risque de voir  son image et sa notoriété complètement détruites.

Johnny Depp pourrait s’appuyer, à cet égard, sur le témoignage accablant de la sœur d’Amber Heard, Whitney Henriquez, qui vient de déclarer, cette semaine, que sa sœur était tellement impulsive qu’elle en venait à craindre les risques qu’elle tue son compagne. Rappelons-nous à ce sujet que, durant les auditions, les avocats et certains témoins avaient rapportée la propension quasi-pathologique d’Amber Heard, à la violence physique.

L’acteur américain pourrait également profiter de l’impact psychologique que pourrait entraîner la plainte auprès de la justice britannique que s’apprête à déposer l’ancien compagnon de Amber Heard, le milliardaire Elon Musk, le Directeur General de TESLA, contre cette dernière pour demander la destruction d’embryons congelés, depuis l’année 2017. Une demande que celle-ci conteste par voie judiciaire afin de les garder pour, certainement, avoir un enfant.

Et déjà, elle est en train de fourbir ses armes en décrivant Elon Musk comme un personnage beaucoup plus dangereux que Jhonny Depp, renseignant ainsi sur ses véritables visées aussi bien contre la vedette du film « Edward aux mains d’argent » que le milliardaire Elon Musk, qui semblent foncièrement matérielles.