Décidément la pandémie de la Covid-19 s’est incrustée dans tous les pans de notre quotidien et de notre existence. Si beaucoup d’entre se sont accommodés bon gré malgré au sort qui nous a frappés sans perdre pour autant le bien et l’instinct le plus précieux pour tout être vivant, celui de la liberté , d’autres ont choisi de venir en aide à leur prochain en se mobilisant, voir en se sacrifiant pour les autres, comme l’ont fait nos médecins, nos infirmiers et nos infirmières, nos sapeurs pompiers, nos éboueurs et j’en passe.

D’autres ont préféré et on les en remercie, de nous apporter la joie en égayant notre vie par ses plus belles expressions que sont l’art, la culture et la musique.

C’est le cas de plusieurs à animateurs, grands chefs de la gastronomie, chanteurs, auteurs, compositeurs, musiciens qui se sont évertués durant la, ô combien affreuse, période de confinement pour nous apporter une lueur d’espoir et de bonheur même s’ils étaient eux-mêmes confinés et astreints à rester comme nous tous chez eux.

C’est le cas dans le monde de la musique où plusieurs chanteurs se sont mobilisés à l’image de Calogero qui a sorti une chanson dédiée aux soignants, Jean-Jacques Goldman qui est sorti de son mutisme qui dure depuis plusieurs années pour s’exprimer comme il nous a toujours habitué à l’amour du prochain, Soprano ou Vanessa Paradis et encore d’autres artistes de renom.

Même notre Renaud national, lui qui est très discret, s’y est mis et c’est un bonheur. Il nous annonce ce mercredi son nouveau titre qu’il dédie à « tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus » et aux « soignants ».

Venant de Renaud c’est un bel hommage à tous ceux qui ont mis en péril leur vie et sacrifiées leur famille pour nous sauver de ce terrible mal et pour nous accompagner.