Le président américain, Donald Trump vient d’annoncer l’interdiction du réseau social TikTok aux Etats-Unis. Ce dernier est soupçonné par Washington d’être une invention des services de renseignement chinois.

Trump contre TikTok

« En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux Etats-Unis », a déclaré M. Trump à des journalistes à bord de l’avion présidentiel Air Force One. Il a ajouté qu’il agirait immédiatement.
Pour ceux qui ne le savent pas, TikTok appartient au groupe chinois ByteDance. D’ailleurs, Il compte plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, notamment des jeunes.

TikTok a souvent dû se défendre de ses liens avec la Chine, où ByteDance possède une application similaire, sous un autre nom. Il a constamment nié partager ses données avec les autorités chinoises et assuré ne pas avoir de lien avec eux.

L’application sans risque…Le président-businessman jaloux

L’entreprise a fait l’objet d’une enquête du CFIUS, l’agence américaine chargée de s’assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale.

Cela étant, il y a quelques jours, TikTok s’était engagé à un haut niveau de transparence allant jusqu’à permettre des contrôles de ses algorithmes, pour rassurer ses utilisateurs.

« Nous ne sommes pas politiques, nous n’acceptons pas de publicité politique et nous n’avons pas d’agenda. Notre seul objectif est de rester une plate-forme animée et dynamique appréciée de tous », déclarait mercredi le patron de TikTok, Kevin Mayer. « Toute l’industrie est examinée de près, et avec raison. En raison des origines chinoises de l’entreprise, nous sommes examinés d’encore plus près. Nous l’acceptons et relevons le défi », ajouta-t-il.

Ainsi, le chef du programme de politique des technologies au Center for Strategic and International Studies, James Lewis, estime que le risque de sécurité encouru en utilisant TikTok est « proche de zéro ». Par contre, « il semble que ByteDance pourrait être mis sous pression par Pékin », a-t-il ajouté.