L’ex-compagne du Président François Hollande, Valérie Trierweiler, débarquée du magazine Paris Match

« J’ai appris en plein cœur de l’été et pendant mes congés de façon extrêmement brutale mon licenciement de Paris Match où je travaillais depuis trente ans. Ce licenciement sans aucun motif valable me laisse en état de choc et de sidération ». C’est en ces termes que la journaliste Valérie Trierweiler, ex-compagne de l’ancien Président français, François Hollande, s’est exprimée, le jeudi 13 août 2020, sur son compte Twitter pour condamner la décision du magazine Paris Match de la licencier au terme de 30 ans de bons et loyaux services.

Bien qu’aucune information n’ait filtré sur cette brusque décision, certaines rumeurs évoquent des points de divergences entre Valérie Trierweiler et Hervé Gattegno, nouveau vacataire du magazine.

Se disant sidérée et choquée par la décision de son licenciement, Valérie Trierweiler est l’ancienne compagne de Français Hollande avec lequel elle a vécu en couple de 2005 à 2014, date de l’annonce de la rupture de leur liaison. Ainsi, elle l’a accompagné dans toutes ses campagnes jusqu’à son élection à la tête du pays en 2012. Elle faisait office de 1ère Dame de la France alors que sa liaison avec le Président n’a jamais été couronnée par des liens de mariage.

Cette journaliste chevronnée s’est, par la suite, liée à l’ex-joueur de Rugby Romain Magellan, devenu consultant chez Canal +.

Rien n’indique pour le moment si la décision du licenciement de cette journaliste émérite par le célèbre magazine français donnera lieu à une joute auprès de la justice française, mais il est pratiquement certain que Valérie Trierweiler ne chômera pas longtemps. Son expérience journalistique et sa renommée d’ancienne 1ére Dame trancheront certainement en sa faveur pour rejoindre un grand média.